Rosalia

Motomami -/

/- La Fama

Je l'avais découverte en 2018 avec son précédent album "El Mal Querer" qui était déjà quelque chose d'assez incroyable. Elle s'était réapproprié le flamenco pour le moderniser en le passant à la moulinette de la production pop. Son premier album "Los Angeles" est un album acoustique très proche du flamenco pour le coup mais aussi très sombre puisque le thème principal est la mort. "El Mal Querer" est un concept album qui traite de la maltraitance. "Motomami" est beaucoup plus léger de ce point de vue là et on peut dire sans trop se tromper que c'est un album pour danser. Mais c'est surtout un tour de force incroyable sur plusieurs points : la production est minimaliste et certaines chansons "tiennent" avec très peu d'éléments mais c'est aussi un album qui fourmille d'idées à tel point qu'on assiste parfois à un véritable patchwork musical. Et ce patchwork fonctionne à merveille. On trouve sur cet album du reggaeton, de la samba, du jazz, du flamenco, de la bachata et de la pop. Ce n'est certainement pas pour tout le monde, mais il faut reconnaître un certain talent à Rosalia. Outre sa voix incroyable et le fait qu'elle sache très bien l'utiliser, elle sait aussi très bien s'entourer. Sur cet album, on trouve quelques featurings intéressants comme The Weeknd sur "La Fama" ainsi que la rappeuse Tokischa pour ne nommer que ces deux là, et ces duo fonctionnent très bien. Pour vous en convaincre, jetez une oreille à : Saoko, Candy, La Fama, Diablo, La Combi Versace ou encore Sakura.

Paroles :

Lo que pasó a ti te lo cuento, no creas que no dolió
O que me lo invento, así es que se dio
Yo tenía mi bebé, era algo bien especial
Pero me obsesioné con algo que a él le hacía mal
Miles de cancione' en mi mente y él me lo notaba
Y él tanta' vece' que me lo decía y yo como si nada

[Refrain: The Weeknd]
Es mala amante la fama, no va a quererte de verdad
Es demasia'o traicionera, y como ella viene, se te va
Sabe que será celosa, yo nunca le confiaré
Si quiere' duerme con ella, pero nunca la vayas a casar

[The Weeknd]
Lo que pasó me ha dejado en vela, ya no puedo ni pensar
La sangre le hierve, siempre quiere más
Puñalaítas' da su ambición
En el pecho afilada, es lo peor

[Refrain: ROSALÍA]
Es mala amante la fama y no va a quererme de verdad
Es demasia'o traicionera, y como ella viene, se me va
Yo sé que será celosa, yo nunca le confiaré
Si quiero duermo con ella, pero nunca me la voy a casar


[ROSALÍA & The Weeknd]
No hay manera
De que esta obsesión se me fuera
Se me fuera, ya desaparezca
Yo aún no he aprendío' la manera (Ah-ah-ah)
No hay manera que desaparezca (Uh-uh-uh)

[Refrain: The Weeknd & ROSALÍA]
Es mala amante la fama, no va a quererte de verdad
Es demasia'o traicionera, y como ella viene, se te va (Uh-uh-uh)
Yo sé que será celosa, yo nunca le confiaré
Si quiero duermo con ella, pero nunca me la voy a casar


Vous aimerez peut-être aussi :

publié le 11/10/2021 à 09:36:39

Kælan Mikla

Hvitir Sandar

Si vous ne connaissez pas Kaelan Mikla, allez jeter une oreille sur sur ce groupe d’islandaises qui pratique un post-punk>>>>>

publié le 13/10/2021 à 15:31:08

Ben Frost

Killshot

Ben Frost est producteur et ingénieur du son, accessoirement, c'est le gars derrière la BO de Dark, vous savez la>>>>>

publié le 15/10/2021 à 13:05:06

Softcult

BWBB

Mercedes et Phoenix sont deux soeurs jumelles qui en ont marre qu'on puisse leur dire ce qu'elles peuvent faire et>>>>>