Cradle of Filth

Existence is Futile -/

/- Crawling King Chaos

Le groupe anglais est sur le point de sortir son treizième album Existence is Futile, qui, comme le veut la tradition, verra la lumière du jour aux alentours d’Halloween. Afin d’annoncer sa sortie, Dani et sa bande ont sorti deux singles, Crawling King Chaos et Necromantic Fantasies.

Je vais m’intéresser ici au premier, Crawling King Chaos.

Ce morceau, qui est d’ailleurs servi par un clip fantastique semblant venir tout droit des enfers, est une parfaite alliance de violence et de mélodies. De ce point de vue, on retrouve ce qui a fait les grandes heures du groupe, notamment sur le EP Vempire. La composition est très homogène et les différents passages s’enchaînent, du plus mélodique au plus brutal, d’une façon tout à fait naturelle. Il semblerait que le line-up du groupe ait enfin trouvé une cohésion et que les promesses des deux albums précédents soient enfin ici réalisées. L’arrivée d’Anabelle semble être également une bonne chose.

Il émane de ce morceau un sentiment apocalyptique renforcé, bien évidemment par le clip, mais aussi et surtout par le passage aux accents de messe noire, « Apophis reach dark office », sans doute appelé à devenir un grand moment en live. De par son thème principal, Crawling King Chaos rappelle Cthulhu Dawn sur Midian et Heaven Torn Asunder sur Dusk and Her Embrace entre autres. Il s’agit d’une description de la fin du monde tel que nous le connaissons et l’avènement de Satan. Classique pour Dani.

D’après une récente interview de Dani, l’album sera centré sur « l’existentialisme, l’angoisse existentielle et la peur de l’inconnu. Le concept n’est pas une conséquence de la pandémie. L’écriture de l’album était terminée bien avant le début du Covid, mais cette pandémie n’est que le début des problèmes si l’on regarde la direction que prend le monde. Je pense que le titre Existence is Futile est un peu morbide. Mais encore une fois, il s’agit plus de voir les choses en face et de se dire que tout est permis parce que rien n’a vraiment d’importance, ce qui rappelle la maxime de l’occultiste Aleister Crowley. On sait tous que nous allons mourir alors on ferait mieux de profiter de la vie tant qu’on le peut. Le dernier morceau de l’album, Us, Dark, Invincible, parle spécifiquement de ça, La pochette de l’album a été créée par l’artiste visionnaire Arthur Berzinsh, qui s’était également occupé des deux derniers albums, et ça suppure à la fois de beauté et d’apocalypse. » (On peut retrouver cette interview citée à cette adresse : https://www.guitarworld.com/news/cradle-of-filth-existence-is-futile)

J’espère que le reste de l’album est à l’avenant et que ce treizième album sera un nouveau sommet dans la carrière du groupe.


Paroles :

Ravaged are the heavens
Seven angels are deployed
The seals delivered
To return us to the void

And waiting on the cusp of many dusks of man
He watches as the masses seek a fake salvation
As He breeds annihilation

Now death is law
Venom dripping from the mouth of madness
Incites the rites of war

Prepare the heights of Empire for the agonising fall
The beast is rising
Enwreathed in flame
The soundtrack bleeds insanity
His theme, the screaming End Of Days

Come
Crawling King Chaos, come

Sing his name in rapture, wormwood bitter, spat in tongues
Of ancient Pandemonia for the ghosts all shall become
Returning to the churning of primordial seas
The Order Of Disorder restored through tribulation
Through this bred annihilation

The whole world is his church now
A seismic paradigm shift to chaos

Apophis
Reach dark office
Apophis
Seize the Goddess

Apophis
Reach dark office
Apophis
Seize the Goddess

Apophis
Reach dark office
Apophis
Be the prophet's propaganda

The beast is rising
A cancer at the core
Of everything accelerating
To Death's apathetic maw

The beast is rising
Underlit by gore
Stone tablets crack, humanity
Is doomed to looming horror score

Scatter brittle insects, fate is heard
In the necrotic birth
Of the terminus plague
Satan has fallen
Midst dark waters of the Earth

Come
Crawling King Chaos, come

Mountains heave great murmurs
Fires raze the forests black
As billions flee the horsemen
Creation, wounded, staggers back

To expire in the mire, wiped from all of time
It will be eternally that we never existed
By this bred annihilation

Apophis
Reach dark office
Apophis
Seize the Goddess

Apophis
Reach dark office
Apophis
Seize the Goddess

Apophis
Reach dark office
Apophis
Be the prophet's propaganda

The beast has risen
Behind the sun
The least unleashed is Armageddon
For everything and everyone

The beast has risen
Tearing wide the door
For our burning footprint
On a cindered world, sinning no more

A cindered world, sinning no more


Vous aimerez peut-être aussi :

publié le 08/10/2021 à 18:02:22

Cradle of Filth

Necromantic Fantasies

Voici le deuxième single extrait de Existence is Futile à paraître fin octobre 2021.

L’ambiance est radicalement différente sur ce deuxième>>>>>

publié le 22/10/2021 à 16:29:55

Cradle of Filth

Existence is Futile

Découvrir un nouvel album de Cradle of Filth est toujours un peu spécial pour moi. Ce groupe a été pour>>>>>